Liens d'accessibilité

L'ONU a désormais une nouvelle Madame Climat


Patricia Espinosa.

Patricia Espinosa.

Ban Ki-moon a officiellement nommé Patricia Espinosa, ancienne ministre mexicaine des Affaires étrangères, au poste de secrétaire exécutive de la Convention-cadre de l'ONU sur les changements climatiques.

L'actuelle ambassadrice du Mexique en Allemagne, qui succèdera en juillet à la Costaricaine Christiana Figueres, sera chargée d'animer les négociations entre 195 pays sur l'application de l'accord de Paris conclu à la COP21 en décembre.

"Le temps est venu pour la mise en oeuvre et l'action: l'action doit être rapide, décisive et soutenue", a déclaré Mme Espinosa, citée dans le communiqué.

Pour Christiana Figueres, qui quittera ses fonctions après deux mandats de trois ans, Mme Espinosa est "la bonne personne, au bon moment, pour faire avancer l'accord historique de Paris".

"La richesse de son expérience, de sa compréhension du processus international sur le climat et sa solide connaissance du lien crucial entre l'action climatique et les objectifs de développement durable seront un atout inestimable pour faire avancer ces programmes cruciaux", a-t-elle déclaré.

La nomination officielle de Mme Espinosa intervient alors que les délégués de 195 pays sont réunis depuis lundi à Bonn, siège de la CCNUCC, pour commencer à mettre en oeuvre l'accord de Paris.

Dans ce texte, la communauté internationale s'engage à contenir le réchauffement climatique, issu des émissions de gaz à effet de serre, "bien en-deçà de 2 degrés", voire 1,5 degré, par rapport à l'ère pré-industrielle.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG