Liens d'accessibilité

L'OIAC, Prix Nobel de la Paix 2013


Le directeur général de l'OIAC, Ahmet Üzümcü, commentant, lors d'une conférence de presse à La Haye, Pays-Bas, sur le Prix Nobel de la paix qui a été décerné à son organisation, le vendredi 11 octobre 2013.

Le directeur général de l'OIAC, Ahmet Üzümcü, commentant, lors d'une conférence de presse à La Haye, Pays-Bas, sur le Prix Nobel de la paix qui a été décerné à son organisation, le vendredi 11 octobre 2013.

Le Prix Nobel de la Paix 2013 a été décerné à l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques (OIAC), «pour son travail considérable en vue d’éliminer les armes chimiques», selon le président du comité Nobel, Thorbjoern Jagland..

L’OIAC œuvre actuellement pour la destruction des armes chimiques en Syrie.

Cette organisation, basée à La Haye, a été créée en 1997 pour faire respecter la Convention internationale sur les armes chimiques.

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques est financée par ses États membres et dispose d'un budget de quelque 100 millions de dollars.

Elle emploie environ 500 personnes. L'OIAC affirme avoir mené plus de 5.000 inspections dans 86 pays.
XS
SM
MD
LG