Liens d'accessibilité

L'OIAC enquête sur l'attaque chimique présumée en Syrie


Un médecin soigne une victime d’une attaque chimique présumée à Khan Sheikhoun, dans le nord de la province d’Idlib, Syrie, 4 avril 2017.

L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques a indiqué mener une "enquête en cours" sur l'attaque présumée à l'arme chimique qui a fait 86 morts en Syrie.

L'OIAC a indiqué avoir "pris contact avec les autorités syriennes" et demander l'échange d'informations "concernant les allégations de recours aux armes chimiques dans (la région de) Khan Cheikhoun" dans le cadre d'une mission d'enquête devant établir un rapport sur l'incident survenu mardi.

Dans le même temps, les Etats-Unis, la France et le Royaume-uni ont exigé jeudi un vote du Conseil de sécurité de l'ONU sur le projet de résolution demandant une enquête sur l'attaque chimique présumée en Syrie, ont indiqué des diplomates.

Des négociations ont eu lieu avec la Russie et une version légèrement révisée du texte a été présentée aux membres du Conseil, mais on ignorait pour l'instant si la Russie allait la soutenir.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG