Liens d'accessibilité

L'intelligence artificielle "pourrait mettre fin à la race humaine", prévient Stephen Hawking


L'astrophysicien Stephen Hawking author d'un bestseller de physique lors d'une conférence a Seatle, au Festival Luminaries Series, le 2 juin 2012.

L'astrophysicien Stephen Hawking author d'un bestseller de physique lors d'une conférence a Seatle, au Festival Luminaries Series, le 2 juin 2012.

Amis terriens, voici une mise en garde émise par l'éminent scientifique britannique Stephen Hawking. Pour lui, l'intelligence artificielle "pourrait mettre fin à la race humaine".

Dans une interview à la BBC, l'astrophysicien, qui souffre de la maladie de Charcot et parle depuis vingt ans grâce à un logiciel, avertit du danger que représente, selon lui, le développement des robots.

Vous vous souvenez de A.I., Artificial Intelligence, ce film de Steven Spielberg sorti en 2001, dans lequel les êtres humains vivent en parfaite harmonie avec des robots créés pour répondre à leurs besoins ?

Eh bien, méfiez-vous des robots ! Car, d’après Stephen Hawking, ce type de technologie pourrait évoluer rapidement et dépasser l'humanité, un scénario plutôt comparable à celui des films Terminator.

Le professeur Hawking, âgé de 72 ans et qui se déplace en fauteuil roulant, affirme que « les formes primitives d'intelligence artificielle que nous avons déjà se sont montrées très utiles.

Mais « une fois que les hommes auraient développé l'intelligence artificielle, elle décollerait seule, et se redéfinirait de plus en plus vite », prévient Stephen Hawking, considéré comme un des plus brillants scientifiques vivants.

Bref, pour lui, « les humains, limités par une lente évolution biologique, ne pourraient pas rivaliser et seraient dépassés ».

Et quant à sa voix robotique, Stephen Hawking ne veut pas la remplacer par une version plus naturelle avec un accent britannique, malgré les progrès dans le domaine des synthétiseurs vocaux.

Une façon pour l’homme, pourtant scientifique, de résister au développement technologique et dire non à la fin du monde!

En gros son message est clair comme l’eau de roche: il faudra savoir, dans un monde futur, empêcher les robots de sonner le glas de l’humanité.

XS
SM
MD
LG