Liens d'accessibilité

L'industrie cinématographique du Cameroun se meurt


Le Président camerounais Paul Biya s'adressant aux journalistes à l'Elysée, à Paris, le 17 mai 2014.

Le Président camerounais Paul Biya s'adressant aux journalistes à l'Elysée, à Paris, le 17 mai 2014.

Triste sort de l'industrie cinématographique au Cameroun qui se meurt. Une agonie née notamment de la fermeture des salles de cinéma à travers le pays pour des raisons jusqu'ici inconnues.

Mais des cinéastes de la première heure évoquent les détournements de fonds mis à disposition juste après les années d’indépendance.

Conséquence les salles de cinéma jadis bondées de monde sont transformées aujourd'hui en magasins, boutiques, quincaillerie ou églises.

XS
SM
MD
LG