Liens d'accessibilité

L'homme d'affaires irano-américain Siamak Namazi condamné à 10 ans de prison en Iran


L'homme d'affaires irano-américain Siamak Namazi condamné à 10 ans de prison en Iran, photo non datée

L'homme d'affaires irano-américain Siamak Namazi condamné à 10 ans de prison en Iran, photo non datée

Siamak Namazi, homme d'affaires irano-américain et son père Mohammad Bagher Namazi avec qu’il est détenu en Iran, ont écopé d’une peine de 10 ans de prison chacun pour "collaboration" avec le gouvernement américain, indique l'agence Mizanonline, liée à l'autorité judiciaire iranienne.

Siamak Namazi avait été arrêté il y a exactement un an à son arrivée à Téhéran. Et son père, Mohammad Bagher Namazi, âgé de 80 ans, avait été interpellé en février dernier alors qu'il était venu en Iran pour tenter d'obtenir la libération de son fils.

"Siamak Namazi et Mohammad Bagher Namazi ont été chacun condamnés à 10 ans de prison (...) pour collaboration avec le gouvernement hostile américain", a affirmé une source citée par l'agence Mizanonline.

Ce média a fait également état de la condamnation à 10 ans de prison pour les mêmes accusations de Nezar Zaka, un Libanais résidant au Etats-Unis qui avait été arrêté à Téhéran fin 2015, et emprisonné depuis.

La télévision d'Etat avait affirmé qu'il avait des "liens profonds avec la communauté militaire et du renseignement des Etats-Unis".

Mizanonline a diffusé il y deux jours une brève vidéo montrant l'arrestation de Siamak Namazi.

La vidéo est accompagnée en fond sonore d'une musique martiale et d'images de militaires américains arrêtés en janvier dans le Golfe, ainsi que de l'ancien correspondant du Washington Post en Iran, Jason Rezaian, qui a passé près de deux ans en prison à Téhéran avant sa libération en janvier.

Deux autres personnes, identifiées par leurs initiales F.H.A et A.A. ont également été condamnées à dix ans de prison chacune pour "collaboration avec le gouvernement hostile américain", selon la source de Mizaonline.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG