Liens d'accessibilité

L'Ethiopie va jeter 69 millions de préservatifs défectueux


Test sur des préservatifs à l'usine malaisienne Karex à Pontian, à 320 km au sud-est de Kuala Lumpur, le 7 novembre 2012.

Test sur des préservatifs à l'usine malaisienne Karex à Pontian, à 320 km au sud-est de Kuala Lumpur, le 7 novembre 2012.

Selon le directeur de l'Agence éthiopienne de financement et d'approvisionnement pharmaceutique (PFSA), Meskele Lera, que cite une radio locale, les 69 millions de préservatifs seront mis à la poubelle pour s’être avérés défectueux lors de tests en laboratoire.

Fabriqués par une société indienne, les préservatifs se sont avérés défectueux lors de tests en laboratoire, et le directeur de la PFSA, Meskele Lera, a assuré avoir entamé des démarches pour obtenir un "remboursement de l'argent" et la "couverture des coûts de mise au rebut", selon radio Fana.

Ils avaient été achetés par les autorités éthiopiennes grâce à un don de 2 millions de dollars accordé par le Fonds mondial de lutte contre le Sida.

Environ 1,2 million d'Éthiopiens vivent avec le virus du Sida, selon des chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La prévalence du virus dans la population est de 2,4%, mais ce taux est significativement plus élevé dans la capitale Addis Abeba, où la prostitution est répandue et largement tolérée.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG