Liens d'accessibilité

L’Ethiopie confirme le meurtre de 30 de ses ressortissants en Libye


Des militants islamistes conduisent des personnes qu'ils présentent comme des chrétiens éthiopiens, le long d'une plage à Wulayat et Barqa, dans cette image prise d'une vidéo postée sur des media sociaux le 20 avril 2015.

Des militants islamistes conduisent des personnes qu'ils présentent comme des chrétiens éthiopiens, le long d'une plage à Wulayat et Barqa, dans cette image prise d'une vidéo postée sur des media sociaux le 20 avril 2015.

Les autorités éthiopiennes ont confirmé lundi le meurtre de 30 Ethiopiens revendiqué la veille dans une vidéo diffusée dimanche par des djihadistes se réclamant du groupe Etat islamique.

Le gouvernement a publié un communiqué dans lequel il annonce trois jours de deuil national. Le deuil commence mardi et les drapeaux seront mis en berne pour rendre hommage aux Ethiopiens victimes "d'atrocités" à la fois en Libye et en Afrique du Sud, où ont eu lieu ces derniers jours des violences contre les immigrés, indique le communiqué.

Selon Reuters, des activistes aperçus dans la vidéo, qualifient leurs victimes chrétiennes de "croisés" et d'"adorateurs de la croix appartenant à l'église éthiopienne hostile".

Les images montrent une quinzaine d'hommes décapités sur une plage et un autre groupe d'hommes exécutés d'une balle dans la tête.

XS
SM
MD
LG