Liens d'accessibilité

L’enquête sur la fusillade de Los Angeles se poursuit


Des policiers à l’œuvre à l'aéroport de Los Angeles

Des policiers à l’œuvre à l'aéroport de Los Angeles

Le suspect, Paul Ciancia, un habitant de Los Angeles âgé de 23 ans, a ouvert le feu dans un terminal de l’aéroport à l’aide d’un fusil semi-automatique.

Les autorités tentent de déterminer ce qui a motivé la fusillade du 1er novembre 2013, à l’aéroport international de Los Angeles, dans laquelle un agent de la sécurité des transports a été tué et au moins deux autres ont été blessés.

Le suspect, Paul Ciancia, un habitant de Los Angeles âgé de 23 ans, a ouvert le feu dans un terminal de l’aéroport à l’aide d’un fusil semi-automatique. Il avait sur lui une note indiquant qu’il voulait tuer des membres de la TSA, l’agence chargée de la sécurité des transports. La note précise que Ciancia ne tenait pas à faire du mal à des « personnes innocentes. »

Des secouristes évacuant un blessé

Des secouristes évacuant un blessé

Selon la police, il a commencé à tirer à un poste de sécurité et a échangé des tirs avec les policiers avant d’être blessé et capturé. Des témoins rapportent que le suspect n’a pas tiré sur des gens qui n’étaient de la TSA.

Dans des messages SMS envoyés à son jeune frère, Paul Ciancia a indiqué qu’il se préparait à mourir. Selon toute vraisemblance, il a agi seul.

L’incident de vendredi a créé le chaos dans l’un des aéroports les plus actifs des Etats-Unis. Les vols à destinations de Los Angeles ont été retardés ou réorientés vers d’autres villes, provoquant de longs retards.

Le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a loué la prompte réaction des autorités qui a permis d’appréhender le suspect. Le bilan aurait été plus lourd dans la mesure où une centaine de balles ont été retrouvées sur Paul Ciancia, a souligné le maire.
XS
SM
MD
LG