Liens d'accessibilité

L’écrivain français, Thomas Dietrich, a été expulsé du Tchad


Thomas Dietrich était venu soutenir les leader de l'opposition, comme Narmadji Céline, Younouss Mahadjir, Mahamat Nour Ibedouthree, condamné à quatre mois de prison avec sursis.

Thomas Dietrich était venu soutenir les leader de l'opposition, comme Narmadji Céline, Younouss Mahadjir, Mahamat Nour Ibedouthree, condamné à quatre mois de prison avec sursis.

Le Français Thomas Dietrich avait été arrêté dès son arrivée au Tchad avant de se faire expulser du territoire lundi.

En visite au Tchad samedi, l’écrivain français de 25 ans, Thomas Dietrich, a été interpellé dimanche 17 avril par le service de sécurité.

Il sera expulsé lundi pour la France, son pays d’origine. Les autorités tchadiennes l’accusent d’avoir menti sur la demande de son visa.

Arrivé au Tchad via Cameroun avec un visa de courtoisie au motif familial, Thomas Dietrich est entre les mains du service de sécurité depuis dimanche en fin de matinée.

Le gouvernement tchadien qui trouve le motif de son séjour au Tchad fallacieux puisqu’il n’a aucune famille à N’Djamena, décide de l’expulser lundi matin avec le premier vol.

L’auteur d’un roman sur le Tchad intitulé "Les enfants de Toumaï", a publié sur les réseaux sociaux qu’au Tchad, les violations des droits humains sont monnaies courantes.

Il cite en exemple l’arrestation des leaders de la société civile, les manifestations souvent réprimées dans le sang et les menaces qui pèsent sur toutes les personnes qui contestent la réélection du président Déby.

Thomas Dietrich affirme être venu au Tchad pour aider la société civile, l’opposition démocratique et le peuple tchadien en général qui aspirent à un changement.

Il dit en être conscient des risques qu’il encourt en posant son pied sur le sol tchadien. Avec la situation socio­politique délétère, le gouvernement tchadien trouve que c’est une plaisanterie subtile et préfère se débarrasser de lui, avant qu’il ne soit trop tard.

André Kodmadjingar

XS
SM
MD
LG