Liens d'accessibilité

USA: l'écart se réduit entre Trump et Clinton (sondage)


Les candidats républicain et démocrate Donald Trump et Hillary Clinton

Les candidats républicain et démocrate Donald Trump et Hillary Clinton

La démocrate Hillary Clinton et le républicain Donald Trump sont au coude-à-coude dans un sondage publié mercredi pour la présidentielle du 8 novembre.

Ce sondage national de l'université Quinnipiac attribue 42% des intentions de vote à Mme Clinton, tandis que M. Trump est crédité de 40%.

Les 18% restants sont partagés entre ceux qui veulent voter pour un autre candidat (6%), renoncent à déposer un bulletin dans l'urne (5%) ou sont indécis (7%).

L'avance de la démocrate s'est amoindrie depuis la dernière enquête d'opinion de l'université publiée le 1er juin: elle devançait alors son concurrent de quatre points.

C'est également beaucoup plus serré que ne le laissait entendre dimanche un sondage d'ABC News/Washington Post où elle caracolait avec 12 points d'écart, profitant de récents cahots dans la campagne Trump.

Le sondage Quinnipiac, réalisé auprès de 1.610 électeurs, montre que 61% des personnes interrogées pensent que l'élection 2016 "a accru le niveau de haine et de préjugés aux Etats-Unis". Pour les deux-tiers d'entre elles, la responsabilité en revient au camp Trump, contre 16% à celui de Clinton.

"Les électeurs se retrouvent emportés dans une campagne mesquine et de politique de terre brûlée entre deux candidats qu'ils n'aiment pas. Et ils ne pensent pas que l'un ou l'autre des candidats sera un bon président", a commenté Tim Malloy, directeur adjoint du sondage Quinnipiac, dans un communiqué.

Reste que pour 58% des personnes interrogées, l'ancienne "First Lady" et ex-secrétaire d'Etat du président sortant Barack Obama est mieux préparée pour la fonction présidentielle que Donald Trump, qui n'obtient que 33% d'opinions favorables en la matière.

Mais elles considèrent l'homme d'affaires mieux placé pour créer des emplois (52%, contre 40% pour Clinton) et pour affronter les djihadistes du groupe Etat islamique (52%, contre 39% pour Clinton).

La marge d'erreur du sondage est de 2,4 points de pourcentage.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG