Liens d'accessibilité

L'armée nigériane reprend deux villes du Nord-Est à Boko Haram


Des militaires nigérians patrouillent dans à bord d'un véhicule blindé à Abudja, Nigéria, le 2 février 2015

Des militaires nigérians patrouillent dans à bord d'un véhicule blindé à Abudja, Nigéria, le 2 février 2015

L’armée Nigéria affirme avoir repris lundi les villes Mungono et Marte, dans le nord-est, des mains de Boko Haram.

D’après l’annonce faite sur compte Twitter de l'état-major de l’armée nigériane, l'offensive a été appuyée par l'aviation.

Mungono, situé sur les rives du lac Tchad, était tombé aux mains des djihadistes après une attaque en janvier. Boko Haram s’était aussi emparé quelques temps plutard de Konduga, les abords et l'aéroport de la grande ville de Maiduguri .

"L'opération aérienne et terrestre se poursuit et nous progressons résolument vers d'autres localités qui doivent être reprises dans le cadre de l'offensive en cours contre les terroristes", a déclaré à Reuters le général Chris Olukolade, porte-parole de l'armée.

Les autorités ont reporté de six semaines l'élection présidentielle initialement prévue pour le 14 février, en invoquant les menaces que fait peser Boko Haram sur la sécurité.

Le scrutin a été reprogrammé au 28 mars.

(L'information reprise dans cet article provient de Reuters)

XS
SM
MD
LG