Liens d'accessibilité

L'armée malienne chasse le MNLA d'un village près de Kidal


Combattants du MNLA à Kidal (4 fév. 2013)

Combattants du MNLA à Kidal (4 fév. 2013)

Des combats ont eu lieu à environ 100 km au sud de cette ville du Nord-Mali que Bamako semble vouloir reprendre avant les élections.

Des soldats maliens se sont affrontés avec les membres d'un groupe de rebelles touareg à proximité de la ville de Kidal.

Les dirigeants de la rébellion du MNLA (Mouvement national pour la libération de l’Azawad) disent que l'armée malienne a attaqué le groupe mercredi matin à Anefis, un village situé à environ 100 kilomètres au sud de Kidal.

L'armée a prévalu dans ces affrontements, mais les rebelles seraient en train de préparer une contre-attaque, a dit un porte-parole du MNLA.

Un officier de l'armée à Anefis a confirmé les combats, tandis qu'un porte-parole du ministère de la Défense à Bamako a également dit à la VOA que l'armée contrôle désormais le village.



Selon un marchand à Kidal, les commerçants locaux ont fermé leurs portes et sont rentrés chez eux craignant que les combats ne se rapprochent.

Le MNLA a pris le contrôle de Kidal et ses environs plus tôt cette année, après que les forces françaises eurent défait les militants islamistes qui avaient gouverné le nord du Mali pendant environ 10 mois.

L'armée malienne s'est rapprochée de Kidal ces derniers jours dans le but de reprendre la ville. Cette semaine, le gouvernement a accusé le MNLA de procéder à la chasse aux noirs à Kidal, une accusation que le groupe a démentie.
XS
SM
MD
LG