Liens d'accessibilité

L’armée française affirme avoir tué un haut responsable djihadiste au Mali


Un combattant du Mjuao, Gao, 7 septembre 2012

Un combattant du Mjuao, Gao, 7 septembre 2012

Paris annonce jeudi avoir tué Ahmed el Tilemsi, un haut responsable du groupe al-Mourabitoun dans la région de Gao

Ahmed el Tilemsi a été tué dans une opération des forces françaises au cours de laquelle une "dizaine de membres armés d'un groupe terroriste" ont été "neutralisés", a annoncé jeudi l'armée française.

"Cette nuit, suite à un renseignement d'opportunité, les forces françaises ont conduit une opération dans la région de Gao en coordination avec les autorités maliennes", a annoncé à la presse le colonel Gilles Jaron, porte-parole de l'etat-major des armées.

Il a précisé que Ahmed el Tilemsi (nom de guerre d'Abderrahmane Ould el Amar) avait été tué, et une dizaine d'hommes armés mis "hors de combat".

"C'est une pure coïncidence avec la libération de l'otage français Serge Lazarevic", estime Ali Zaoui sur VOA Afrique cet expert en questions sécuritaires et lutte antiterroriste en Algérie.

XS
SM
MD
LG