Liens d'accessibilité

L'armée du Niger a bombardé une base de Boko Haram dans le sud-est du pays


Soldat nigerien à Diffa

Soldat nigerien à Diffa

"Nos forces aériennes ont détruit ce nid, mais nous ne disposons pas encore d'un bilan officiel de la mort", a déclaré un officier militaire. Les soldats ont arrêté les combattants restants.

L'armée de l'air du Niger a bombardé une base de Boko Haram dans le sud-est du pays. D’après l’agence de presse Reuters, qui cite des sources sécuritaire, plus de 20 djihadistes ont également été arrêtes. Pour l’heure, il n’y a pas de bilan officiel.

Les membres du groupe islamiste basé principalement dans le nord du Nigeria ont attaqué à plusieurs reprises la région du lac Tchad, y compris la région de la frontière sud du Niger de Diffa.

Les forces gouvernementales ont suivi les militants après qu'un soldat a été tué quand un véhicule militaire a été explosé par le groupe près du lac Tchad lundi.

"Nos forces aériennes ont détruit ce nid, mais nous ne disposons pas encore d'un bilan officiel de la mort", a déclaré un officier militaire. Les soldats ont arrêté les combattants restants.

En Octobre, le parlement du Niger a approuvé une prolongation de trois mois de l’état d'urgence à Diffa, afin de renforcer la sécurité.
Une force spéciale régionale de 8700 hommes s’apprête à commencer des raids conjoints sur les dernières enclaves de Boko Haram à la fin cette saison des pluies, selon un haut fonctionnaire de l'ONU en Afrique de l'Ouest.

Avec Reuters

XS
SM
MD
LG