Liens d'accessibilité

L’année 2014 célébrée à travers le monde


Une vue de Time Square le 1er janvier 2014

Une vue de Time Square le 1er janvier 2014

Les grandes villes à travers le monde ont célébré le début de 2014 avec des feux d'artifice et de la musique. Environ un million de fêtards de New York ont bravé des températures glaciales, les mesures de sécurité et des heures d'attente à Times Square pour regarder une énorme boule de cristal tomber sur le coup de minuit. C'est la juge de la Cour suprême Sonia Sotomayor, native de New York, qui a appuyé le bouton déclenchant l’opération.

Nashville, dans le Tennessee, a laissé tomber sa note de musique géante à minuit, tandis qu'à Vincennes, dans l’Indiana, c'était 14 pastèques en hommage à 2014.

De l'espace, l'équipage de la Station spatiale internationale - deux Américains et un membre d'équipage japonais - ont envoyé leurs salutations à Times Square et au reste du monde via une vidéo de la NASA.

À Pasadena, en Californie, beaucoup de gens ont célébré le coup de minuit campés dans la rue, le long de la route qu’emprunte le Rose Parade, le défilé du nouvel an de la ville.

Ailleurs, les foules se sont rassemblés dans les grandes villes à travers le monde pour célébrer le début de l'année 2014, notamment à Moscou, Dubaï et Londres. Les fêtards de Londres ont eu droit à des confettis saveur banane comestibles lors des feux d'artifice sur Trafalgar Square.

Dubaï a, de son côté, créé ce qu'il a appelé les plus grands feux d'artifice du monde en allumant 400 000 pétards en vue d’établir un nouveau record du monde. Le Koweït avait allumé 77 000 feux d'artifice l'an dernier .
XS
SM
MD
LG