Liens d'accessibilité

L’Afrique de l’Ouest face au terrorisme


Le Président du Burkina Faso Roch Marc Kaboré quitte sa cérémonie d'investiture à Ouagadougou.

Le Président du Burkina Faso Roch Marc Kaboré quitte sa cérémonie d'investiture à Ouagadougou.

La région ouest-africaine peine à juguler la menace terroriste. Des pays qui n’étaient pas inquiétés comme le Burkina Faso du temps du président Blaise Campaoré, est aujourd’hui la cible privilégiée du groupe Al-Qaida dans le Maghreb.

En Afrique de l’Ouest, plusieurs facteurs contribuent à l’expansion du terrorisme selon un politologue joint par VOA Afrique. Il s’agit « de la porosité des frontières qui rend difficile la lutte, du manque d’équipements, de ressources financières et de la capacité des hommes », etc.

Alors que la menace se focalisait surtout au Mali, les pays comme le Burkina Faso n’est pas épargné. Le politologue au sein d’OSIWA, Open Society for West Africa, Mathias Hounkpé donne deux raisons majeures. Il estime que les nouvelles autorités à Ouagadougou devraient « rétablir les réseaux » que Blaise Compaoré entretenait.

XS
SM
MD
LG