Liens d'accessibilité

Koffi Olomide en détention préventive à Kinshasa


Le chanteur congolais Koffi Olomide interpellé à Kinshasa en RDC, le 26 juillet 2016

Le chanteur congolais Koffi Olomide interpellé à Kinshasa en RDC, le 26 juillet 2016

Le célèbre chanteur de la rumba été entendu par le procureur général de la République. Le bureau du magistrat confirme à VOA Afrique qu'une enquête a été ouverte.

A l’heure actuelle, il n’y a pas encore d’inculpation, l’affaire est en cours, a affirmé à VOA Afrique le directeur de cabinet répondant au téléphone du procureur en réunion.

L’artiste a lui-même posté un message sur sa page Facebook appellant ses fans au sang-froid.

"Que la justice de l'homme soit juste et équitable. A tous mes fans gardez votre sang froid... On va s'en sortir", a écrit l'artiste" target="_blank">.

Plusieurs médias ont annoncé sa condamnation à 18 mois mais le bureau du procureur qui dément ne révèle pas le dossier pour lequel il a été interpellé.

Antoine Agbepa Mumba, alias Koffi Olomide, avait été expulsé samedi du Kenya après avoir été filmé, la veille, à l'aéroport de Nairobi en train de donner un violent coup de pied à l'une de ses danseuses. Dans la foulée, les autorités zambiennes ont annulé un concert qu’il devait donner à Lusaka.

En août 2012, Koffi Olomide, auteur de 26 albums, avait été condamné à Kinshasa à trois mois de prison avec sursis pour "coups et blessures volontaires" contre son producteur.

XS
SM
MD
LG