Liens d'accessibilité

Koffi Olomide expulsé du Kenya


Koffi Olomide congolese musician

Koffi Olomide congolese musician

Le chanteur a été expulsé vers Kinshasa samedi matin. Il avait été arrêté vendredi soir dans la capitale kenyane (où il devait jouer en concert) après avoir été filmé dans l'après-midi donnant un coup de pied à l'une de ses danseuses.

L’avocat de Koffi Olimide a réagi en condamnant l’expulsion de l’artiste.

"Koffi a reçu le pire de traitement de la part de la police", a commenté Me George Wajackoyah, l’avocat de la star congolaise, selon un post Twitter publié sur le compte de la télévision kenyane Citizen TV Kenya.

Les defenseurs des droits de la femme accusent Koffi d’agression sur une de ses danseuses.

L’affaire est partie d’une vidéo amateur prise vendredi, largement reprise et commentée sur les réseaux sociaux, sur laquelle Koffi Olimide est vu se diriger vers une de ses danseuses. La scène se passe à l'aéroport de Nairobi où l’artiste et son groupe musical venaient apparemment de descendre de l’avion qui les amenait surement de Kinshasa pour une série de productions au Kenya.

Sur la video, Koffi assène un coup de pied au niveau du ventre d’une fille au milieu des autres personnes identifiées comme ses danseuses. La victime parvient en partie à amortir d'un réflexe de la main, sous le regard incrédule de deux policiers kényans dont l'un s'interpose.

Il a fallu l'intervention d'un militaire (photo) pour que Koffi Olomide se calme et cesse de poursuivre sa victime.

Dans la soirée, la Commission nationale kenyane sur le genre et l'égalité publie un communiqué appelant l'Inspecteur général de la police à ouvrir immédiatement une enquête.

Le chanteur a été emmené au poste de police de l'aéroport et pourrait être inculpé rapidement, a indiqué à l'AFP une source policière.

Ce n'est pas la première fois que Koffi Olomide défraie la chronique dans de telles affaires. Après une action en justice en France, il avait été condamné à Kinshasa A 3 mois de prison avec sursis, en août 2012, pour "coups et blessures volontaires" contre son producteur.

Avec AFP

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG