Liens d'accessibilité

Kismayo sous haute tension dans l’attente d’une offensive des troupes gouvernementales


Les forces pro-gouvernementales somaliennes préparent une offensive contre le port de Kismayo, en Somalie

Les forces pro-gouvernementales somaliennes préparent une offensive contre le port de Kismayo, en Somalie

Selon le Haut-commissariat pour les réfugiés de l'ONU (HCR), quelques 6.500 personnes ont fui le port, ultime bastion des shebab en Somalie.

La milice somalienne des shebab a repris ses émissions de radio mercredi matin dans la ville portuaire de Kismayo, jurant de se battre jusqu'à la mort contre les forces pro-gouvernementales.

Radio Andalus était restée silencieuse pendant deux jours alors que les forces de l'Union africaine (UA) et du gouvernement somalien continuent d’avancer vers la ville. Les troupes restent stationnées à environ 60 kilomètres de Kismayo, dans l’attente d’une offensive.
Joint par la Voix de l’Amérique (VOA), le colonel Warfa Sheikh Adan a dit que les forces pourraient lancer leur opération soit dans quelques heures, soit d’ici à quelques jours.

Des témoins ont rapporté mercredi avoir vu des camions armés appartenant aux shebab à travers Kismayo.

Le port est le dernier bastion des islamistes. Le groupe a exhorté les habitants à ne pas fuir et à rester calme. De son côté, le Colonel Warfa Sheikh Adan a souligné que la population de Kismayo n’a rien à redouter des troupes gouvernementales. Mais il l’a invité à éviter les quartiers où se sont retranchés les shebab.

Néanmoins, des témoins sur place précisent que les Somaliens continuent de fuir la localité. Selon le Haut-commissariat pour les réfugiés de l'ONU (HCR), quelques 6.500 personnes ont fui le port.
XS
SM
MD
LG