Liens d'accessibilité

Kirghizstan : le fils de l'ex-Premier ministre condamné à 12 ans pour "haute trahison"


Altynbek Mouraliev a été condamné à l'issue d'un procès à Bichkek, la capitale de cette ancienne république soviétique d'Asie centrale.

Altynbek Mouraliev, dont le père avait dirigé le gouvernement en 1999 et 2000, a été reconnu "coupable de haute trahison et condamné à 12 ans de prison et à la confiscation de ses biens", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la cour.

Selon une source aux services spéciaux du Kirghizstan, GKNB, Altynbek Mouraliev avait été placé en détention en novembre 2014 et soupçonné d'espionnage pour une autre ex-république soviétique, le Kazakhstan, un pays voisin.

La Cour a invoqué des raisons de sécurité nationale pour ne pas préciser pour quel pays espionnait l'accusé.

Au moment de son arrestation, Altynbek Mouraliev dirigeait le département chargé de la coopération internationale au gouvernement kirghize.

Son père, Amangueldy Mouraliev, a été l'un des 27 chefs de gouvernement qui se sont succédé au Kirghizstan depuis la proclamation de son indépendance en 1991.

Le Kirghizstan indépendant a fait face depuis à deux révolutions, en 2005 et 2010, et à des heurts ethniques qui ont causé des centaines de morts.

Politiquement proche de Russie, le Kirghizstan dépend économiquement de sa coopération avec la Chine voisine.

Avec AFP

Le pays avait par ailleurs abrité une base que Washington a utilisé jusqu'en 2014 pour ses opérations militaires en Afghanistan.

XS
SM
MD
LG