Liens d'accessibilité

Kerry rencontre le nouveau Premier ministre irakien


John Kerry (à g.) et le ministre irakien des Affaires étrangères Ibrahim al-Jaafari à Baghdad le 10 septembre (Reuters)

John Kerry (à g.) et le ministre irakien des Affaires étrangères Ibrahim al-Jaafari à Baghdad le 10 septembre (Reuters)

Le secrétaire d’Etat américain prédit que la coalition internationale que Washington essaie de constituer finira par défaire les djihadistes de l’Etat islamique (EI) en Iraq et en Syrie. John Kerry a fait cette prédiction mercredi à Bagdad, à l’issue de ses entretiens avec le nouveau Premier ministre irakien, Haider Al-Abadi.

C’est par Bagdad que M. Kerry a commencé sa tournée d’une semaine au Moyen Orient pour impliquer les pays de la région dans le combat contre les militants de l’EI. Sa mission, a-t-il précisé, est de mettre sur pied la coalition internationale « la plus large possible ».

Certains partenaires aideront à entrainer, armer et équiper les forces irakiennes. D’autres fourniront de l’assistance humanitaire, ou aideront à tarir les sources de financement des djihadistes et à empêcher des combattants étrangers à se joindre à eux.

M. Kerry a également exprimé le soutien de Washington au nouveau gouvernement du Premier ministre Haider Al-Abidi. Il s’est félicité de son « engagement à procéder à de profondes réformes pour amener autour de la table tous les segments de la société irakienne ». On reprochait à son prédécesseur, le chiite Nouri Al-Maliki, d’avoir marginalisé la minorité sunnite, favorisant ainsi la montée des extrémistes.

XS
SM
MD
LG