Liens d'accessibilité

Kerry en Afghanistan pour hâter la résolution du différend sur l'élection présidentielle


John Kerry (à dr.) et Hamid Karzai (Reuters)

John Kerry (à dr.) et Hamid Karzai (Reuters)

Le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, est en Afghanistan pour une visite non-annoncée qui devait lui permettre de rencontrer les candidats à la présidentielle, qui n’ont toujours pas réglé leur litige concernant l’issue du second tour du scrutin.

A l’occasion de cette seconde escale en Afghanistan en un mois, M. Kerry devait faire pression en faveur d’un règlement rapide de la dispute qui oppose l'ancien ministre des Finances, Ashraf Ghani, et son rival Abdullah Abdullah. Ce dernier rejette l’issue du second tour, qui donnait l’avantage à M. Ghani.

M. Kerry prévoyait de rencontrer les deux candidats jeudi et le président afghan Hamid Karzaï, avant de se rendre vendredi au Myanmar pour une conférence sur la sécurité en Asie.

Lors de sa précédente visite en Afghanistan en juillet, M. Kerry a facilité un accord entre les deux candidats sur la vérification des suffrages exprimés le 14 juin.

L'ambassade des Etats-Unis à Kaboul a annoncé jeudi que 18 % des quelques 23.000 urnes ont été examinées par une équipe internationale chargée de superviser l’audit.

Lors d'une réunion jeudi avec le représentant spécial de l'ONU pour l'Afghanistan, Ján Kubis, M. Karzaï a déclaré que cette querelle sur les résultats « a affecté négativement la sécurité, la stabilité et l'économie du pays ». Il a également appelé les candidats et les auditeurs de respecter le délai prévu pour déclarer un gagnant dans la course, la date butoir étant au mois d’août.

XS
SM
MD
LG