Liens d'accessibilité

Kenya : quatre ministres cités dans une commission anticorruption, suspendus


Le président Kenyan, Uhuru Kenyatta

Le président Kenyan, Uhuru Kenyatta

Les quatre ministres quittent temporairement leurs fonctions à la demande du président Uhuru Kenyatta. Ils ont été kényans cités dans une enquête confidentielle d'une Commission anticorruption.

Selon une a annonce de la présidence kényane, publiée samedi, les ministres concernés sont les ministres de l'Agriculture, de la Pêche et du développement de l'élevage Felix Koskei, de l'Infrastructure et des Transports Michael Kamau, de l'Energie et du Pétrole Davis Chirchir et du Travail Samuel Kazungu Kambi.

Les faits qui leur sont reprochés n'ont donc pas été dévoilés.

Jeudi, lors de son discours sur l'Etat de la Nation devant le Parlement, Uhuru Kenyatta avait demandé à tous les agents de l'Etat cités dans ce rapport de volontairement se mettre en retrait. Il n'avait cité personne.

Sont cependant d'ores et déjà également concernés Francis Kimemia, secrétaire général du gouvernement, ayant rang de ministre, ainsi qu'une quinzaine d'autres hauts fonctionnaires et dirigeants d'entreprises publiques.

VOA/AFP

XS
SM
MD
LG