Liens d'accessibilité

Kenya : le pape condamne la brutalité insensée


Le personnel Croix-Rouge kényane aide une femme en pleurs après qu'elle a vu le corps d'un parent tué dans l'attaque de jeudi dans une université, au Chiromo de maison funéraire, Nairobi, Kenya, jeudi 3 Avril 2015.

Le personnel Croix-Rouge kényane aide une femme en pleurs après qu'elle a vu le corps d'un parent tué dans l'attaque de jeudi dans une université, au Chiromo de maison funéraire, Nairobi, Kenya, jeudi 3 Avril 2015.

Le pape François a utilisé le terme "brutalité insensée" dans un télégramme dans lequel il a condamné vendredi l’attaque de Shabaabs qui a fait 147 morts à l'université kényane de Garissa.

Le télégramme est adressé au président de la conférence épiscopale kényane.

Le pape François demande dans le télégramme que tous les responsables redoublent leurs efforts afin de mettre un terme à une telle violence.

L’attaque de Shabaabs à la grenade et à l’arme automatique a eu lieu jeudi tôt le matin, surprenant les étudiants dans leur sommeil.

Les assaillants avaient séparé les non-musulmans des musulmans qu’ils ont laissé partir avant d’exécuter certains de ceux qui étaient restés comme otage.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG