Liens d'accessibilité

Des navires kenyans bombardent le port somalien de Kismayo


Militaires kenyans déployés en Somalie (archives)

Militaires kenyans déployés en Somalie (archives)

Depuis deux mois, Kismayo est la cible d’actions militaires maritimes et aériennes visant les militants d’al-Shabab

Cyrus Oguna, porte-parole militaire kenyan, a expliqué qu’il s’agissait d’un acte de représailles à la suite d’une attaque contre des navires de guerre kenyans dans la zone.

La marine de guerre kenyane effectue des patrouilles de routine dans cette région, mais c’est la première fois qu’elle est engagée dans des combats à Kismayo, a indiqué le porte-parole sans pouvoir fournir de bilan. De leur côté, les militants islamistes somaliens accusent les forces kenyanes d’avoir initié l’attaque contre eux.

Soldat somalien à Burgabo, au sud de Kismayo (archives)

Soldat somalien à Burgabo, au sud de Kismayo (archives)

Depuis deux mois, Kismayo est la cible d’actions militaires maritimes et aériennes visant les militants d’al-ShabaB. Toutefois, les soldats du gouvernement intérimaire somalien et de l’Union africaine n’ont pas encore lancé une offensive de grande envergure pour prendre la ville comme ils l’ont fait ailleurs.

Toujours en Somalie, des combattants d’al-Shabab ont tendu une embuscade à un convoi du président Sheikh Sharif Sheikh Ahmed rentrant d’une visite dans la ville récemment libérée d’Afgoye. Le chef de l’Etat somalien s’en est sorti indemne, mais plusieurs membres de sa garde rapprochée ont été blessés dans cette attaque survenue sur la route entre Afgoye et Mogadiscio.

XS
SM
MD
LG