Liens d'accessibilité

Des émissaires kenyans en Somalie pour tenter d'obtenir la libération d'une Française enlevée au Kenya


L'île de Manda, où la Française a été enlevée

L'île de Manda, où la Française a été enlevée

Nairobi accuse le groupe islamiste al-Shabab d'être à l'origine de l'enlèvement de Marie Dedieu, une sexagénaire qui vivait sur l'île de Manda, une station balnéaire de l'est du Kenya.

Le gouvernement kenyan a envoyé des émissaires en Somalie pour essayer d’obtenir la libération d’une Française enlevée d’une station balnéaire au Kenya.

Dans une interview accordée au service Swahili de la Voix de l’Amérique, le ministre kenyan du tourisme, Najib Balala, a déclaré que son gouvernement a mis sur pied « une petite équipe » qui tentera de libérer la sexagénaire Marie Dedieu, soit au moyen d’une opération de secours, soit par des négociations avec ses ravisseurs.

La Française, qui est handicapée, a été enlevée samedi dans sa maison de plage sur l’île de Manda (dans l’est du Kenya). Après avoir échangé des coups de feu avec les forces de sécurité kenyanes, les ravisseurs ont pu s’enfuir en bateau vers la Somalie. Le gouvernement du Kenya accuse le groupe islamiste al-Shabab.

L’enlèvement de Marie Dedieu a eu lieu juste en face de Lamu, un archipel qui compte parmi les destinations les plus prisées du tourisme de luxe au Kenya.

XS
SM
MD
LG