Liens d'accessibilité

Kenya : Al-Shabab exécute 28 passagers d'un bus


Photo d’archives : Des policiers se tenant près de ce qui reste d’un véhicule après une attaque d’hommes armés contre un poste de police à Gamba, au Kenya, le 6 juillet 2014.

Photo d’archives : Des policiers se tenant près de ce qui reste d’un véhicule après une attaque d’hommes armés contre un poste de police à Gamba, au Kenya, le 6 juillet 2014.

Les islamistes somaliens ont revendiqué l'attaque, perpétrée samedi 22 novembre 2014, dans le nord-est du Kenya.

Des hommes armés appartenant au groupe islamiste Al-Shabab ont assassiné 28 passagers d'un autobus qui circulait dans la région de Mandera, dans le nord-est du Kenya, tôt samedi matin, ont confirmé la police et le ministère de l'Intérieur.

À l'aube, les assaillants ont tendu une embuscade à l’autocar à environ huit kilomètres de la sortie de Mandera, ville frontalière avec la Somalie et avec l'Ethiopie, a indiqué le chef de la police du département de Mandera, Noah Mwavinda. Le véhicule se dirigeait vers Nairobi.

Selon des témoins, une fois le bus contraint à s’arrêter, les miliciens ont forcé les 60 voyageurs à descendre et ont séparé les non-musulmans des musulmans. Ils sont remontés dans le véhicule avec les 28 non-musulmans et ont tenté de reprendre la route avec leurs prisonniers, mais le bus a fini par s’embourber peu de temps après. Ils ont alors froidement abattu les 28 personnes.

Dans un communiqué signé par le porte-parole d’Al-Shabab, Cheikh Ali Mohamed Rage, les extrémistes ont revendiqué l’attaque en la présentant comme une action de représailles après les raids lancés cette semaine par la police kényane contre deux mosquées de la ville portuaire de Mombasa réputées favorables aux islamistes.

Le Kenya a été le théâtre d’une série d’attaques armées et d’attentats à la bombe imputés à Al-Shabab depuis le déploiement en 2011 de troupes kenyanes en Somalie.

Les soldats kenyans font partie de la mission de l'Union africaine en Somalie, dépêchée sur place pour épauler le gouvernement somalien, lequel est soutenu par l'ONU mais est considéré comme étant faible dans sa lutte contre l'insurrection menée par Al-Shabab, un groupe lié au réseau terroriste Al-Qaïda.

XS
SM
MD
LG