Liens d'accessibilité

Hamid Karzaï attendu mercredi à la Maison Blanche


A l’ordre du jour de la visite de quatre jours du président afghan figurent la question de la réconciliation avec les Taliban et leur intégration, ainsi que les efforts de reconstruction de l’armée afghane et d’une force de police opérationnelle.

Le président afghan Hamid Karzaï aura des entretiens demain mercredi à la Maison Blanche avec son homologue Barack Obama, au moment où les États-Unis continuent de faire pression sur l’Afghanistan pour l’élimination de la corruption et la promotion de la bonne gouvernance.

Après la visite de M. Obama en Afghanistan au mois de mars, la question de la visite du président Karzaï aux États-Unis était à l’ordre du jour, compte-tenu de la réaction de l’administration américaine aux propos critiques du chef de l’État afghan contre l’Occident. Il va donc falloir ramener plus de sérénité dans les relations entre les deux pays.

« Il y aura un dialogue franc dans les jours à venir sur un large éventail de sujets », a dit l’ambassadeur des États-Unis à Kaboul, Karl Eikenberry. « L’accélération du renforcement de la sécurité et des institutions judiciaires en Afghanistan sera notamment abordée », a-t-il ajouté.

A l’ordre du jour de la visite de quatre jours de M. Karzaï figurent notamment la question de la réconciliation avec les Taliban et leur intégration, ainsi que les efforts de reconstruction de l’armée afghane et d’une force de police opérationnelle. Pour le commandant des forces de l'Otan en Afghanistan, le général Stanley McChrystal, il s’agit là d’une priorité stratégique.

« C’est un processus qui va prendre du temps », a-t-il dit. « Il faudra pour cela du courage et de la persévérance. Nous trouverons la violence sur notre chemin, quand les forces combinées progresseront à l’intérieur des zones sous contrôle des Taliban. Mais à la longue, les responsabilités sécuritaires seront assumées par les Afghans eux-mêmes » a-t-il ajouté.

XS
SM
MD
LG