Liens d'accessibilité

Tunisie : affrontements entre salafistes et policiers


Des protestataires dispersés par des gaz lacrymogènes à Kairouan, en Tunisie.

Des protestataires dispersés par des gaz lacrymogènes à Kairouan, en Tunisie.

En Tunisie, les autorités affirment qu’une bataille de rue entre islamistes radicaux et policiers a entraîné la mort d’un manifestant islamiste dans la banlieue de la capitale, Tunis.

L'homme, qui approche la trentaine, est mort des blessures subies dans les combats de dimanche dans le quartier d’Etadhamen, indiquent les autorités. Les militants radicaux, aussi connus comme salafistes, ont jeté des pierres sur les policiers pour protester contre la décision du gouvernement d’interdire leur conférence annuelle dans le centre du pays.

La police a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser la manifestation et a arrêté une vingtaine de manifestants.

Des milliers de militants étaient attendus, hier, à Kairouan, dans le centre du pays, pour ce rassemblement salafiste.

Le gouvernement tunisien a interdit la conférence du groupe Ansar al-Charia au motif qu’elle présentait une menace pour l'ordre public, le mouvement soutenant ouvertement le réseau terroriste al-Qaïda.
XS
SM
MD
LG