Liens d'accessibilité

Kagame en pourparlers pour le transfert de clandestins africains d’Israël vers le Rwanda


Le président rwandais Paul Kagame

Le président rwandais Paul Kagame

La confirmation de cet accord en préparation a été faite par les deux parties. Du côté israélien, la confirmation est venue vendredi du ministre israélien de l’intérieur, Gilad Erdan.

Le président rwandais Paul Kagame a, pour sa part, reconnu au cours d’une conférence de presse jeudi, qu’un accord était en préparation entre Israël et le Rwanda à ce sujet.

"Je sais qu’il y a des discussions et il y a eu un débat en Israël au sujet des Africains qui ont migré en Israël comme ils le font dans les pays européens. Certains d’entre eux sont soit clandestins soit ont un statut différent", a dit M. Kagame.

Le président rwandais ne l’a pas dit mais l’accord rapporterait à Kigali plusieurs millions de dollars, selon les médias israéliens.

D’autres pays, dont l’Ouganda, ont sont aussi en pourparlers avec Israël pour le même genre d’accord.

Israël voudrait se débarrasser du flux de migrants et requérants d’asile qui sont de plus en plus nombreux sur son sol. Mais le refus de ces migrants de rentrer dans leur pays d’origine, notamment pour des raisons politiques, contraint Israël à leur chercher un asile ailleurs.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG