Liens d'accessibilité

Kafando promet de trancher bientôt entre Zida et la garde présidentielle


Michel Kafando (AP Photo/Frank Franklin II)

Michel Kafando (AP Photo/Frank Franklin II)

Le président burkinabè a déclaré dans un discours vendredi, qu’il attendait pour ce faire les conclusions des travaux du cadre de concertation des sages qu’il a mis en place vendredi.

Michel Kafando a consacré son discours à la crise dans les rapports entre le Premier ministre Yacouba Isaac Zida et la garde présidentielle, le Régiment de sécurité présidentielle (RSP) dont il était pourtant le numéro 2.

"Hélas ! Je suis au regret de le reconnaître, tous ces contacts ne m’ont pas donné la certitude que les différents protagonistes étaient prêts à accepter ce compromis dynamique qui puisse amener à l’apaisement social", a déclaré M. Kafando, justifiant la raison pour laquelle il en a appelé au cadre de concertation des sages.

M. Kafando a rencontré les différentes composantes de la société burkinabè au sujet de cette crise, dans le cadre de "la voie de la sagesse" qu'il a choisie dans ces tumultes qui sécouent son pays. Tache que le cadre de concertation des sages continue aujourd’hui... "et j’attends les conclusions de ses travaux, dès le début de la semaine prochaine, grâce auxquelles je pourrai prendre utilement les décisions qui conviennent", a-t-il affirmé.

Le cadre de concertation des sages se réunit depuis vendredi.

Des officiers du RSP accusés d’avoir fomenté un coup d contre M. Zida, ont été arrêtés cette semaine. Le RSP exige la démission de Zida mais celui-ci a toujours réclamé le démentiellement de cette unité d’élite, l’accusant d'avoir travaillé pour le président Blaise Compaoré chassé du pouvoir le 30 octobre 2014 par une série des manifestations publique.

XS
SM
MD
LG