Liens d'accessibilité

Kabila poursuit sa tournée dans l’Est de la RDC

  • Eddy Isango

Le président Joseph Kabila à l'aéroport de Kavumu, à Bukavu, Sud-Kivu, RDC, 22 décembre 2015. (VOA/Ernest Muhero)

Le président Joseph Kabila à l'aéroport de Kavumu, à Bukavu, Sud-Kivu, RDC, 22 décembre 2015. (VOA/Ernest Muhero)

Le président de la RDC est arrivé à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu où il a tenu un conseil de sécurité avec les autorités locales.

Poursuivant la tournée qu’il a démarrée par Goma (Nord-Kivu), Joseph Kabila met un accent sur la sécurité dans cette partie de la RDC qui reste fragile avec la présence des groupes armés résiduels.

Samedi lors de son passage à Oicha, à Beni, le chef de l’Etat congolais a promis de neutraliser les rebelles musulmans ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) et d’autres groupes armés qui massacrent régulièrement les populations de la région.

La société civile locale avance le chiffre de plus de 300 personnes tuées, à l’arme blanche pour la plupart, depuis octobre 2014.

Hormis ce discours sur la sécurité, les analystes estiment que M. Kabila essaie aussi indirectement de mobiliser pour le dialogue politique qu’il a convoqué, auquel les opposants refusent de prendre part.

Des marches de soutien à ce dialogue sont d’ailleurs organisées dans toutes les localités où le président Kabila passe.

Son parti, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie a, concomitamment à cette tournée, annoncé une campagne de sensibilisation visant à parer à toute insurrection appelée par ceux qui s’opposent au dialogue, selon le secrétaire général du parti, Henri Mova Sakanyi.

XS
SM
MD
LG