Liens d'accessibilité

"Jungle" de Calais: les autorités françaises prévoient d'achever l'évacuation mercredi soir


Un homme court avec le drapeau anglais dans le camp pour migrants appelé "la jungle" près Calais, France, le 25 octobre 2016.

Un homme court avec le drapeau anglais dans le camp pour migrants appelé "la jungle" près Calais, France, le 25 octobre 2016.

Les autorités françaises prévoient d'achever mercredi soir les opérations d'évacuation des migrants dans le camp de Calais (nord), a déclaré à l'AFP la représentante locale de l'Etat Fabienne Buccio.

"On est en capacité de fermer le dispositif de sas dès ce soir. Il n'y a plus personne sur le camp. Tout le monde est à l'abri. Après la prise en charge des derniers migrants, le dispositif s'arrête", a-t-elle assuré. La "Jungle" était ravagée mercredi par de violents incendies, allumés principalement par des migrants afghans.

Mme Buccio avait déclaré plus tôt dans la matinée que mille migrants étaient encore présents dans la "Jungle", en attente d'être évacués par autocars vers des centres d'accueils répartis en France.

Entre 6.400 et 8.100 migrants selon les sources étaient installés dans ce vaste bidonville avant le début des opérations de démantèlement lundi.

De nombreux migrants étaient arrivés à Calais, face aux côtes anglaises, depuis l'Erythrée, le Soudan, l'Afghanistan au péril de leur vie. Ils vivaient dans des conditions de grande précarité dans ce camp en espérant pouvoir passer en Angleterre.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG