Liens d'accessibilité

Journée sans presse à Bangui


Soldats de Séléka devant le palais présidentiel à Bangui (mars 2013)

Soldats de Séléka devant le palais présidentiel à Bangui (mars 2013)

Les confrères centrafricains de la presse privée dénoncent un certain mépris des nouvelles autorités.

Les confrères centrafricains de la presse privée protestent contre ce qu’ils appellent « le mépris des nouvelles autorités », en particulier le ministre de la Communication Christophe Gazambetty.

Ils dénoncent aussi leur maque de représentation au sein du Conseil national de transition où ils n’occupent actuellement que quatre sièges.

Pour le faire le point sur cette grève de 24 heures, la VOA a joint
le président du Groupement des Editeurs de la Presse Privée et Indépendante de Centrafrique, GEPIC.

XS
SM
MD
LG