Liens d'accessibilité

Journée sanglante à Mogadiscio


Des soldats somaliens à Mogadiscio (AP)

Des soldats somaliens à Mogadiscio (AP)

Des combats ont éclaté vendredi à Mogadiscio entre les forces de sécurité somaliennes, appuyées par la force de l'Union africaine (Amisom), et les fidèles d’un ancien chef de milice, Ahmed Hassan Adow, alias Ahmed Dai. Par la suite, une importante station de radio indépendante de Mogadiscio a été fermée par les autorités.

Ahmed Dai a dit à la Voix de l’Amérique (VOA) que les combats ont éclaté lorsque les forces somaliennes ont mené un raid sur son domicile. Une vingtaine de personnes aurait été arrêtées et une quinzaine de fusils saisis dans une cache d’armes, ainsi que des munitions. Selon des témoins et des responsables locaux, le bilan serait d’au moins 10 morts dans l’arrondissement de Wadajir.

Suite à ces affrontements, les forces somaliennes ont fermé vendredi Radio-Shabelle, une importante station indépendante de Mogadiscio.

Un responsable des forces de sécurité a expliqué à l’Agence France Presse (AFP) que cette opération était due à une couverture négative pour le gouvernement du raid mené dans la matinée contre le domicile d'Ahmed Dai, qui a donné lieu à plusieurs heures d'intenses combats. « Ils ont arrêté 20 membres du personnel, dont le directeur » de la radio, a expliqué Mohammed Bashir, un employé.

XS
SM
MD
LG