Liens d'accessibilité

Journée mondiale du lavage des mains : un geste qui sauve des millions de vies


Des enfants se lavant les mains au Soudan du Sud (Photo Mugume Davis Rwakaringi, VOA)

Des enfants se lavant les mains au Soudan du Sud (Photo Mugume Davis Rwakaringi, VOA)

A l’occasion de la Journée mondiale du lavage des mains, l’UNICEF rappelle que ce simple geste peut sauver des millions de vies à travers le monde chaque année.

Selon le « Global Public-Private Partnership for Handwashing with Soap » (PPPHW), une coalition internationale dont fait partie l'UNICEF, se laver les mains au savon après s'être rendu à la toilette et avant de manipuler de la nourriture, diminue de moitié les diarrhées et d'un quart les pneumonies, des maladies mortelles dans certains pays, particulièrement pour les enfants de moins de cinq ans.

Dans une interview avec la Voix de l’Amérique (VOA), Evariste Kouassi-Komlan, haut responsable de la section Eau, Sanitation et Hygiène à l'UNICEF, a souligné que « dans le contexte mondiale, l’UNICEF tient à rappeler que ce geste très simple qui est le lavage des mains est moins cher, mais aussi efficace qu’un vaccin pour combattre les maladies virales, et les maladies saisonnières comme la grippe, etcetera ».

Cette année, le geste est d’autant plus important en Afrique de l’Ouest, où sévit l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola, souligne l’UNICEF. Certes, se laver les mains ne suffira pas à enrayer la maladie, mais c’est l’une des défenses contre le virus à la portée de chacun, affirme l’organisation onusienne. « Ce geste simple de lavage des mains au savon peut vraiment aider à réduire la transmission des maladies », poursuit M. Kouassi-Komlan. Notamment « la diarrhée et ses formes aiguës comme la dysenterie et le choléra ».

Comment faire dans les pays où la pauvreté ou les troubles rendent l’accès au savon onéreux, voire impossible? « Le lavage des mains simplement à l’eau ne suffit pas » insiste M. Kouassi-Komlan. « Il faut y associer le savon. Là où il n’y a pas de savon, il faut y associer la cendre qui est aussi un moyen efficace. En fait, le processus de lavage des mains est un processus très simple qui permet d’enlever la graisse autour de la main sur laquelle se collent souvent les bactéries et les virus. Donc, l’approche nécessaire, c’est d’enlever cette graisse, là, sur la main, et c’est ce qui se fait par le savon, par la cendre aussi, dans ces pays-là. Donc, là où il n’y a pas de savon disponible, il faut utiliser la cendre, qui est un moyen efficace d’enlever cette graisse ».

A l’occasion de la Journée mondiale du lavage des mains, la République démocratique du Congo (RDC) a lancé la campagne « Mains propres, zéro microbe », organisée conjointement par le gouvernement et l’UNICEF, signale notre station partenaire, Radio Okapi.

Cette campagne de sensibilisation durera deux semaines et comprendra notamment la promotion du dispositif de lavage des mains dans 150 écoles de la RDC.

XS
SM
MD
LG