Liens d'accessibilité

Journée internationale de la fille : Hillary Clinton fustige l'attaque contre Malala Yousufzai


Malala Yousafzai, 14 ans, grièvement blessée par les taliban

Malala Yousafzai, 14 ans, grièvement blessée par les taliban

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a réagi à l’attaque dont a fait l’objet une fillette pakistanaise, Malala Yousufzai, ciblée par les talibans pour avoir osé les défier.

Mercredi, des médecins pakistanais ont pu extraire une balle logée dans le corps de l’adolescente de 14 ans, blessée par balles par les Talibans à cause de ses prises de position contre le groupe radical et en faveur de la scolarisation des filles.

Cette attaque perpétrée en plein jour a choqué le monde entier. Au Pakistan, les dirigeants religieux et politiques, des étudiants et des enseignants l’ont promptement condamnée.

Mme Clinton, a, elle aussi, exprimé sa réprobation. Pour la chef de la diplomatie américaine, c’est une preuve de plus de l’hostilité à laquelle font face nombre de femmes et jeunes filles.

« L’attaque de mardi nous rappelle les défis qui se posent aux filles, que ce soit la pauvreté ou la marginalisation, ou même la violence, tout simplement parce qu’elles réclament leurs droits fondamentaux » a dit Mme Clinton.

Des assaillants ont tiré sur l’élève alors qu’elle allait emprunter l’autobus scolaire dans la vallée de Swat. Un porte-parole des Talibans a revendiqué la responsabilité de l’attentat en reprochant à la fillette d’être en faveur de l’Occident, de critiquer le mouvement taliban et de considérer le président américain Barack Obama comme son idole.

Il faut dire que Malala Yousufzai est mondialement reconnue pour avoir documenté les atrocités commises par les Talibans dans la zone proche de sa résidence.
Mme Clinton a dit qu’elle est une brave jeune fille qui a osé défendre les droits de ses consœurs.

« Des extrémistes l’ont attaquée et ont tiré sur elle parce qu’ils ne veulent pas que les filles reçoivent le pain de l’instruction, et ils ne veulent pas que les filles s’expriment, qu’elles deviennent des dirigeantes … Ce sont des extrémistes qui se sentent, pour diverses raisons, menacés par un tel épanouissement de la gent féminine » a fait valoir Mme Clinton.

La secrétaire d’Etat américaine a fait ces déclarations au Département d’Etat, lors d’une cérémonie marquant la première Journée internationale de la Fille.
Selon le Ministre de pakistanais de l'Intérieur, Rehman Malik, le gouvernement connait les assaillants de Malala Yousufzai.

« Je promets à la nation que nous ne laisserons pas échapper ces personnes », a déclaré M. Malik. « Nous allons les capturer et les traduire en justice », a-t-il poursuivi.
XS
SM
MD
LG