Liens d'accessibilité

Jordanie : le roi Abdallah n’était la cible d’aucune attaque, déclare un responsable gouvernemental


La police séparant des partisans et adversaires du gouvernement le 10 juin, à Amman

La police séparant des partisans et adversaires du gouvernement le 10 juin, à Amman

Selon le porte-parole du gouvernement à Amman, ce qui avait été précédemment rapporté dans la presse comme une attaque sur le cortège royal n’était, en réalité, qu’un incident impliquant la police et des citoyens mécontents.

Lundi matin, un officiel jordanien avait fait état d’une attaque où des jeunes auraient jeté des pierres et des bouteilles vides sur le cortège du roi tandis qu’il visitait la ville méridionale de Tafilet. Cependant, précisera le porte-parole plus tard dans la journée, un groupe de jeunes jordaniens, qui essayaient de saluer le roi Abdallah, ont été agacés par le refus de la police de les laisser s’approcher du cortège. Le monarque était à Tafilet pour l’inspection de plusieurs projets de développement.

Cet incident intervient quelques heures après un important discours, dans lequel le roi a annoncé des réformes politiques, tout en mettant en garde contre des changements précipités qui pourraient déboucher, selon lui, sur le chaos et l’instabilité.

XS
SM
MD
LG