Liens d'accessibilité

Jonah Lomu, légende du rugby, meurt à 40 ans


L'ancienne star mondiale du rugby Jonah Lomu, joueur légendaire des All Blacks dont la carrière a été interrompue par une maladie rénale, est décédé soudainement mercredi à l'âge de 40 ans, selon sa famille et la fédération néo-zélandaise de rugby.

M. Lomu, qui se battait depuis de nombreuses années contre sa maladie, est décédé dans sa maison d'Auckland (nord), a indiqué le porte-parole de la famille, John Mayhew.

"Jonah Lomu est mort ce matin (...). C'était totalement inattendu, Jonah et sa famille étaient revenus du Royaume-Uni la nuit dernière", a déclaré M. Mayhew à la chaîne TV3, avant de fondre en larmes.

"Nous sommes tous choqués et profondément attristés par la mort soudaine de Jonah Lomu", a tweeté le directeur exécutif de la fédération néo-zélandaise de rugby, Steve Tew.

"Jonah était une légende de notre sport et était aimé par ses nombreux fans ici et à travers le monde", a-t-il ajouté. Le Premier ministre néo-zélandais John Key a également rendu hommage à l'ailier mythique des All Blacks: "Les pensées de tout le pays vont vers sa famille."

Jonah Lomu a marqué 37 essais en 63 sélections entre 1994 et 2002 sous le maillot All Black et a été finaliste de la Coupe du monde 1995. C'est lors de cette compétition qu'il a accédé à une renommée mondiale, sa vitesse et sa puissance tétanisant ses adversaires sur le terrain. A son sommet, il mesurait 1,96 m, pesait 120 kg et pouvait parcourir 100 mètres en moins de 11 secondes. Fin 1995, les médecins lui avaient diagnostiqué un syndrome néphrétique (désordre rénal), qui a nécessité une greffe du rein en 2004 et a fini par écourter sa carrière.

AFP

XS
SM
MD
LG