Liens d'accessibilité

Cameroun : les Etats-Unis continueront d’appuyer la démocratie et le développement économique, a assuré Johnnie Carson


M. Johnnie Carson (fArchives)

M. Johnnie Carson (fArchives)

La déclaration de l’ambassade indique que M. Carson « a, en outre, encouragé le gouvernement du Cameroun à prendre toutes les mesures nécessaires afin que les élections présidentielles de 2011 et les élections législatives et municipales de 2012 soient libres, justes, ouvertes et transparentes ».

Le secrétaire d’Etat-adjoint américain chargé des Affaires africaines, Johnnie Carson, poursuit sa visite en Afrique. Il est arrivé à Malabo, en Guinée équatoriale, où il assistera au sommet de l’Union africaine.

Il venait de Yaoundé, au Cameroun, où il s’est entretenu, lundi, avec le président Paul Biya, les leaders politiques et ceux de la société civile. Selon un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis à Yaoundé, Johnnie Carson a réitéré « l’engagement des Etats-Unis à renforcer la démocratie et la gouvernance, à soutenir le développement économique et à faire avancer la paix et la sécurité dans la région».

La déclaration de l’ambassade indique que M. Carson « a, en outre, encouragé le gouvernement du Cameroun à prendre toutes les mesures nécessaires afin que les élections présidentielles de 2011 et les élections législatives et municipales de 2012 soient libres, justes, ouvertes et transparentes ».

Pour Hilaire Kamga, secrétaire permanent de la Plate-forme de la société civile pour la démocratie, et un des interlocuteurs de M. Carson à Yaoundé, « une bonne partie des Camerounais, des citoyens camerounais, voient d’un très bon œil le regard attentif qui est porté par le gouvernement américain sur la situation du Cameroun».

Selon M. Kamga, ces Camerounais « se disent que s’il n’y pas ce regard attentif des puissances qui comptent, il y a des possibilités que les résultats des élections de 2011 soient altérés par certains groupes proches ou au pouvoir au Cameroun».

Ecoutez l'entretien avec Hilaire Kamga

Le secrétaire d’Etat-adjoint américain chargé des Affaires africaines, Johnnie Carson, poursuit sa visite en Afrique. Il est arrivé à Malabo, en Guinée équatoriale, où il assistera au sommet de l’Union africaine.

Il venait de Yaoundé, au Cameroun, où il s’est entretenu, lundi, avec le président Paul Biya, les leaders politiques et ceux de la société civile. Selon un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis à Yaoundé, Johnnie Carson a réitéré « l’engagement des Etats-Unis à renforcer la démocratie et la gouvernance, à soutenir le développement économique et à faire avancer la paix et la sécurité dans la région». La déclaration de l’ambassade indique que M. Carson « a, en outre, encouragé le gouvernement du Cameroun à prendre toutes les mesures nécessaires afin que les élections présidentielles de 2011 et les élections législatives et municipales de 2012 soient libres, justes, ouvertes et transparentes ».

Pour Hilaire Kamga, secrétaire permanent de la Plate-forme de la société civile pour la démocratie, et un des interlocuteurs de M. Carson à Yaoundé, « une bonne partie des Camerounais, des citoyens camerounais, voient d’un très bon œil le regard attentif qui est porté par le gouvernement américain sur la situation du Cameroun». Selon M. Kamga, ces Camerounais « se disent que s’il n’y pas ce regard attentif des puissances qui comptent, il y a des possibilités que les résultats des élections de 2011 soient altérés par certains groupes proches ou au pouvoir au Cameroun».
XS
SM
MD
LG