Liens d'accessibilité

John Kerry en tournée au Moyen-Orient


John Kerry s'adressant à la presse à Washington, le 19 novembre 2015.

John Kerry s'adressant à la presse à Washington, le 19 novembre 2015.

Les entretiens du secrétaire d'Etat américain dans la région porteront sur la guerre civile en Syrie et sur la violence entre Israël et Palestiniens.

Le chef de la diplomatie américaine ira à Abu Dhabi, Tel Aviv, Jérusalem et Ramallah pour des entretiens avec les responsables, y compris le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

John Kerry se rend d'abord aux Emirats arabes unis, qui ont participé aux pourparlers de Vienne sur le conflit syrien. Les Emirats Arabes Unis font également partie de la coalition menée par les Etats-Unis contre les militants du groupe Etat islamique en Syrie et en Irak. L'effort pour contenir et vaincre les djihadistes devrait être un point focal des entretiens de M. Kerry à Abu Dhabi.

Avant de quitter la capitale américaine, le secrétaire d’Etat a exprimé l’espoir qu’une conférence sur la Syrie pourra se tenir prochainement avec la participation de divers groupes de l’opposition syrienne, en vue de travailler sur une transition politique à Damas.

La plus récente rencontre sur la Syrie, entre les États-Unis et d'autres puissances mondiales, a pris fin à Vienne le 13 novembre, les participants s’engageant à essayer d'amener le gouvernement de Bachar al-Assad et l'opposition autour d’une table, d’ici janvier.

Quant à l’étape israélienne de la visite, elle arrive à un moment de tensions accrues entre Israël et les Palestiniens. Au moins 80 Palestiniens et 18 Israéliens ont été tués dans les troubles qui ont commencé en octobre. Avec le Premier ministre Netanyahu et le président Abbas, John Kerry envisagera probablement des mesures pouvant mettre un frein à cette spirale de violence et ouvrir la voie à un calme permanent dans la région.

XS
SM
MD
LG