Liens d'accessibilité

Mondial 2010 : tout chemin mène à Johannesburg


Des touristes faisant des emplettes à Johannesburg

Des touristes faisant des emplettes à Johannesburg

Cette ville a vu passer plus de la moitie des 350 000 supporters étrangers venus assister à la compétition, a déclaré sa directrice de l’organisation, Sibongile Mazibuko.

De toutes les villes sud-africaines accueillant la Coupe du monde 2010, Johannesburg semble incontournable. Cette ville a vu passer plus de la moitie des 350 000 supporters étrangers venus assister à la compétition, a déclaré sa directrice de l’organisation, Sibongile Mazibuko.

La marée orange des fans néerlandais à Johannesburg

La marée orange des fans néerlandais à Johannesburg


« Ces chiffres sont dus à notre situation géographique, à une heure de Rustenburg, 30 minutes de Pretoria et moins de 5 heures de Bombela et Polokwane…Voila pourquoi tout le monde est oblige de passer par Johannesburg pour aller voir ces matches », a-t-elle dit.

Sur les quatre dernières années, le gouvernement sud-africain a dépensé plus de 5 milliards de dollars pour les infrastructures comme les stades, les aéroports ou les routes

Cependant, par rapport à la précédente coupe du monde en Allemagne, moins de supporters étrangers sont venus assister au tournoi. En cause : la récession économique, mais aussi les inquiétudes sur la sécurité dans le pays ou encore la distance par rapport à l’Europe et à l’Amérique latine.

Aucun souci, en revanche, pour Sergio Martinez et ses amis qui viennent d’Espagne. « On s’attendait au pire à cause de ce qu’on voyait à la télévision espagnole, où l’on parlait beaucoup de la sécurité. On avait un peu peur au début, mais depuis notre arrivée nous n’avons eu aucun problème », se réjouit ce fan espagnol.

De nombreux chefs d’entreprise sont aussi satisfaits de l’impact économique du tournoi sur leurs affaires. Melville est un quartier en périphérie connu pour ses bars et ses restaurants

Shakir dirige le restaurant Wish, il a investi 25 000 dollars en rénovation… Toutes les recettes supplémentaires dues à la Coupe du monde lui permettront de rentabiliser son investissement

« Mon chiffre d’affaires a augmente de 70 à 80 %... on a mis beaucoup d’argent pour la rénovation. Il y a des espaces fumeurs et non fumeurs, des téléviseurs. On a même aménagé notre cour en la dotant d’une toiture », a-t-il confié.

Les autorités locales espèrent prolonger cette aubaine après la Coupe du monde en attirant un plus grand nombre de visiteurs dans le pays.

XS
SM
MD
LG