Liens d'accessibilité

JO 2016 : le relais 4x100 m dames américain va recourir seul sa série


Les Américaines English Gardner et Allyson Felix, à droite, ratent le deuxième passage du témoin au 4x100 mètres dames lors des Jeux olympiques d'été de 2016 au stade olympique de Rio de Janeiro, au Brésil, 18 août 2016.

Les Américaines English Gardner et Allyson Felix, à droite, ratent le deuxième passage du témoin au 4x100 mètres dames lors des Jeux olympiques d'été de 2016 au stade olympique de Rio de Janeiro, au Brésil, 18 août 2016.

Les Américaines, initialement éliminées après un mauvais passage de témoin en séries du relais 4x100 m des JO-2016, ont été autorisées à recourir seules jeudi à 19h00 à Rio, a annoncé la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

"Il va y avoir une autre tentative pour les Etats-Unis à 20h00 ", a tweeté l'IAAF, expliquant que les Américaines avaient été "gênées au deuxième passage de témoin". La finale sera finalement programmée à 19h00 (22h00 GMT), a ensuite rectifié l'IAAF.

Le relais champion olympique en titre est autorisé à recourir seul, dans le même couloir, afin de tenter de se qualifier au temps.

Lors du deuxième passage de témoin, Allyson Felix, gênée par une concurrente brésilienne, a perdu ses appuis, puis a été incapable de transmettre le témoin à English Gardner.

L'IAAF a indiqué avoir disqualifié le relais brésilien selon la règle 163.2 b.

"Si un athlète est reconnu responsable d'avoir bousculé ou gêné un autre athlète (ou son équipe) il est passible de disqualification. Le juge arbitre peut, si l'athlète (ou son équipe) est sérieusement affecté, ordonné le départ d'une nouvelle course sans l'athlète (ou son équipe) disqualifié", a précisé l'IAAF, citant son règlement.

"J'ai été bousculé en entrant dans la zone de passage de relais et cela m'a complètement déséquilibré", a expliqué Felix. "J'ai essayé de tenir pour atteindre English (Gardner). Peut-être que si j'avais eu une foulée de plus j'aurais pu, mais j'étais en train de tomber."

Conséquence de cette nouvelle tentative américaine, le relais chinois, qualifié au temps avec 42 sec 70 (avec le même temps que le Canada), pourrait perdre sa place en finale si les Américaines faisaient mieux.

L'équipe chinoise (8e temps des séries), départagée au millième de seconde avec son homologue canadienne (7e temps), a porté réclamation contre la nouvelle tentative américaine.

L'IAAF n'était pas en mesure de communiquer les temps exacts des deux relais, expliquant que l'équipe chargée du chronométrage avait quitté le stade olympique.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG