Liens d'accessibilité

JO-2016: une équipe de réfugiés attendus à Rio


Des réfugiés Bengalis à la frontière entre la Libye et la Tunisie

Des réfugiés Bengalis à la frontière entre la Libye et la Tunisie

Cette délégation comprendra "des athlètes de haut niveau" qui seront identifiés par le CIO, et pourrait compter "autour de cinq à dix personnes", selon Thomas Bach, président du CIO.

Une équipe de réfugiés participera aux jeux Olympiques de Rio 2016, et défilera derrière le drapeau olympique lors de la cérémonie d'ouverture le 5 août, a annoncé jeudi le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, après une visite dans un camp de migrants à Athènes.

Cette délégation comprendra "des athlètes de haut niveau" qui seront identifiés par le CIO, et pourrait compter "autour de cinq à dix personnes", a précisé M. Bach. Ils défileront en tant que délégation, en avant-dernière place du défilé avant l'équipe brésilienne, a-t-il précisé.

Il s'agit "d'envoyer un message d'espoir et de confiance aux réfugiés et d'attirer l'attention du monde sur le sort et le problème des 60 millions de réfugiés dans le monde", a-t-il expliqué dans une conférence de presse.

En conséquence, "la cérémonie d'ouverture sera très symbolique, en particulier pour la Grèce", berceau de l'olympisme. Concluant une visite dans le centre d'accueil d'Eléonas, où sont actuellement hébergés quelque 500 demandeurs d'asile et migrants, il a salué "le travail remarquable" de prise en charge des arrivants effectué par le pays, devenue la porte d'entrée en Europe de l'exode en cours.

Il a aussi annoncé que le relais en Grèce de la flamme olympique, qui doit être allumée en avril à Olympie, dans le Péloponnèse, passera par le camp d'Eléonas, dans un quartier industriel d'Athènes, tandis qu'un réfugié y participera.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG