Liens d'accessibilité

JO 2016 : un agent de sécurité arrêté pour agression sexuelle dans le Parc olympique


Police militaire à Roquette Pinto, Rio de Janeiro, Brésil, 1er Avril 2015

Police militaire à Roquette Pinto, Rio de Janeiro, Brésil, 1er Avril 2015

Un agent de sécurité privée a été arrêté après avoir agressé une femme pompier qui dormait dans le centre d'hébergement du vélodrome, dans le Parc olympique de Rio, a indiqué la police.

"Hier, 31 juillet, à l'aube, un agent de sécurité d'une entreprise de sous-traitance qui travaille dans le vélodrome du Parc olympique a été arrêté en flagrant délit, pour abus sexuel présumé d'une femme pompier", précise la police dans un communiqué.

La femme pompier dormait quand elle a été attaquée au petit matin "et n'a pu offrir de résistance dans ces conditions", souligne le communiqué.

L'agresseur risque de deux à six ans de prison, s'il est condamné pour le délit d'agression sexuelle sur personne vulnérable.

Des milliers d'agents de sécurité privée travaillent pour les jeux Olympiques de Rio (5-21 août) pour lesquels 85.000 policiers et militaires ont été mobilisés. C'est le double des forces de sécurité mobilisées pour les JO de Londres en 2012, soit un record historique pour des Jeux.

Le Brésil enregistre un taux élevé de violence contre les femmes et selon des experts et mouvements féministes, le pays pâtit "d'une culture du viol" qui favorise ces délits.

D'après des données recueillies par l'ONG Forum de sécurité publique, en 2014 la police brésilienne a enregistré une agression sexuelle toutes les 11 minutes.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG