Liens d'accessibilité

Jeux Paralympiques: la Chine toujours impériale


Le Chinois Qi Shun fête sa victoire après avoir remporté le marathon T 12 au stade national, lors des Jeux paralympiques de Rio, le 17 septembre 2008.

Le Chinois Qi Shun fête sa victoire après avoir remporté le marathon T 12 au stade national, lors des Jeux paralympiques de Rio, le 17 septembre 2008.

La Chine continue de dominer sans partage les jeux Paralympiques de Rio, avec pas moins de 13 nouvelles médailles d'or, essentiellement en natation et en athlétisme, décrochées dimanche lors de la 4e journée de compétition.

La Chine totalise désormais 92 médailles, pour 39 titres, bien loin devant la Grande-Bretagne (56 médailles dont 23 en or) et l'Ukraine (49 médailles dont 18 en or).

En natation, les Chinois ont réalisé deux doublés sur 100 m nage libre (Yinan Wang devant Maodang Song) et sur 200 m nage libre (Benying Liu devant Liankang Zou).

L'athlétisme chinois n'a pas été en reste avec trois titres décrochés sur 400 m, au lancer du disque, et au saut en longueur.

Derrière la Chine, la Grande-Bretagne a pu s'appuyer sur ses points forts, aviron et cyclisme sur piste, pour glaner huit titres supplémentaires.

Sur les quatre titres décernés en aviron dimanche, trois sont revenus aux Britanniques, alors qu'en cyclisme sur piste, ils ont pris deux des trois médailles d'or en jeu.

A domicile, les Brésiliens se sont distingués en athlétisme, avec le sixième titre paralympique pour le pays hôte grâce à Petrucio Ferreira Dos Santos sur 100 m. Cette médaille d'or permet au Brésil de conserver la 5e place au tableau des médailles.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG