Liens d'accessibilité

Les jeunes donnent de la voix dans un débat sur leur place dans la société tchadienne


L'opposant Mahamat Ahmat Al-Habo, qui a répondu au jeune patriote SUI, menace de porter plainte contre l'opposition (André Kodmadjingar/VOA).

L'opposant Mahamat Ahmat Al-Habo, qui a répondu au jeune patriote SUI, menace de porter plainte contre l'opposition (André Kodmadjingar/VOA).

La conférence de presse du rassemblement des jeunes patriotes pour la démocratie et la défense de l’intégrité territoriale s'est déroulée ce jeudi matin à N’Djamena.

La conférence de presse coïncide avec la célébration du 56ème anniversaire de l’indépendance du Tchad et l’enterrement d’un jeune manifestant tué par balles le 8 août dernier dans une rue de N’Djamena.

La correspondance d’André Kodmadjingar au Tchad.

L’observation postélectorale et les attentes des jeunes du nouveau mandat du président de la République Idriss Déby Itno étaient au centre des débats.

C’est une organisation proche du pouvoir mais qui reconnaît tout de même que la jeunesse est manipulée faute d’une bonne éducation depuis presque deux décennies. Mahamat Tchalé, président dudit rassemblement, n’est pas en mesure de dire que la jeunesse est manipulée par le pouvoir ou par l’opposition.

Il a déclaré que son organisation se propose de porter plainte contre l’opposition pour la mort du jeune Tchadien tué dans la rue de N’Djamena le 08 août, date à laquelle, l’opposition avait appelé à une marche pacifique et dont le corps a été enterré ce jeudi.

Les ténors du Front de l’Opposition Nouvelle pour l’Alternance et le Changement notamment Saleh Kebzabo, Ahamat Mahamat Al-habo et Joseph Djimrangar Dadnadji qui avaient appelé à la marche pacifique le 8 août dernier étaient présents à la levée du corps.

Au lendemain de la série des manifestations initiées par l’opposition, l’heure est au règlement de comptes.

À Abéché, chef-lieu de la région du Ouaddai situé au centre du pays, le secrétaire général régional du Parti pour les Liberté et le Développement dit parti, a été arrêté ce jeudi matin au sortir d’une rencontre tenue au siège du parti par les agents de l’ANS (Agence Nationale de Sécurité) de ladite région pour une destination inconnue.

XS
SM
MD
LG