Liens d'accessibilité

Japon: plus de 20 morts dans un nouveau séisme, des habitants pris au piège


Les secouristes portent sur une civière une victime du séisme, âgée de 93 ans, à Mashiki, dans la préfecture de Kumamoto, dans le sud du Japon, 16 avril 2016

Les secouristes portent sur une civière une victime du séisme, âgée de 93 ans, à Mashiki, dans la préfecture de Kumamoto, dans le sud du Japon, 16 avril 2016

Des dizaines d'habitants étaient pris au piège samedi après un nouveau tremblement de terre dans le sud-ouest du Japon qui a tué au moins 23 personnes, portant à 32 le nombre de morts depuis le premier séisme jeudi soir.

La région de Kumamoto, sur l'île de Kyushu, a été secouée ces dernières 48 heures par une série de violentes secousses qui ont provoqué destructions, incendies et glissements de terrain.

Dans la zone montagneuse de Minami-Aso, une impressionnante coulée de boue et de pierres a emporté des maisons, coupé une autoroute et isolé du reste du monde un millier d'habitants.

"Le bilan total est passé à 32 morts", a indiqué à l'AFP Yumika Kami, porte-parole de la préfecture de Kumamoto. Parmi eux, deux étudiants qui avaient été bloqués avec une dizaine d'autres jeunes dans une résidence universitaire située non loin de l'éboulement.

Près d'un millier d'habitants ont été blessés, dont 184 gravement, selon les autorités locales.

"Nous devons avant tout sauver des vies. Nous devons agir vite", a lancé le Premier ministre Shinzo Abe qui a annulé sa visite dans la zone et convoqué un conseil de crise. Le gouvernement a dépêché sur place 20.000 hommes.

XS
SM
MD
LG