Liens d'accessibilité

Japon : danger de radiations nucléaires


Ces personnes sinistrées ont été évacuées d'un hospice près du site nucléaire de Fukushima.

Ces personnes sinistrées ont été évacuées d'un hospice près du site nucléaire de Fukushima.

Des taux de radiation 400 fois supérieurs à la normale ont été quelquefois relevés. Ce qui ajoute à la panique des populations.

Au Japon, une puissante explosion a fait voler en éclat ce lundi les parois protectrices d’une deuxième centrale électrique, ajoutant à la panique dans une zone où au moins 170 000 survivants du tremblement de terre et du tsunami ont fui de chez eux par crainte d’une contamination radioactive causée par les centrales nucléaires endommagées. De source officielle, des dizaines de personnes ont pu être exposées aux radiations pendant leur évacuation de la ville de Futabe, non loin des centrales. Des centaines de personnes sont actuellement soumises à des examens.

Des taux de radiation 400 fois supérieurs à la normale ont été relevés près de Miyagi, où le tremblement de terre et le tsunami auraient fait au moins 10 000 morts. L'Agence Internationale pour l’Energie Atomique a relevé des taux élevés de radioactivité à l’extérieur de la centrale d’Onagawa.

L’ambassadeur du Japon à Washington, Ichiro Fujisaki, a remercié les Etats-Unis et d’autres pays qui ont volé au secours de son pays. Il a déclaré hier sur les antennes de la radio publique américaine NPR qu’il s’agit en priorité de sauver autant de vies que possible et que le nombre de morts augmente d’heure en heure. Le bureau de presse du président Barack Obama a publié un communiqué de soutien au peuple japonais. La coordination de l’aide américaine aux victimes est assurée par l’USAID.

XS
SM
MD
LG